LES IMPLANTS INTRAOCULAIRES

Lorsque le traitement laser ne peut pas corriger le défaut visuel, il est possible de proposer une chirurgie par implants intraoculaires, afin de corriger éfficacement les troubles de la vision.

Ces implants intraoculaires sont de deux types.

  • L’implant Phaque, qui s’implante devant ou derrière l’iris, sans extraire le cristallin.
  • L’implant Apahque lui, var être implantée à la place du cristallin, après son extraction.

 

 

LES IMPLANTS PHAQUES

Opération de la vision, les implants PRLLes lentilles intraoculaires phaques sont une excellente alternative, dans le cas de fortes myopies, ou de fortes hypermétropies, et en règle générale, pour les défauts visuels inaccessibles à la correction laser. Le procédé est réversible puisqu’il est possible de retirer ultérieurement cette lentille.

La procédure d’intervention nécessite une simple anesthésie locale, et une légère incision de quelques millimètres pour introduire la lentille. Cette intervention dure quelques minutes, et le patient peut quitter la clinique une heure après, avec une protection sur l’oeil opéré.
Il est nécessaire de réaliser l’intervention indépendamment sur chaque oeil, à une semaine d’intervalle.

 

LES IMPLANTS APHAQUES

Opération de la vision, les implants multifocal acriliaOn les utilise dans deux cas, le premier est la chirurgie de la cataracte, le deuxième, est l’extraction du cristallin clair.
Dans les deux cas, il est possible d’utiliser des implants multifocaux et/ou toriques, qui permettront de corriger la vision de loin et la vision de près. Comme les patients opérés au laser, ces patients opérés du cristallin, n’auront plus besoin de lunettes.

Ces implants ne nécessitent qu’une opération ambulatoire, courte, indolore et précise. L’anesthésie ayant lieu pour la majeure partie des cas, par instillation de collyre.

 

 

QUELLES SONT LES SUITES OPÉRATOIRES ? QUELS SONT LES RÉSULTATS ?

Les suites de l’intervention sont indolores. La vision s’améliore rapidement et on récupère généralement en quelques jours. Un traitement sous forme de collyres est à suivre pendant plusieurs jours et une surveillance annuelle est nécessaire.

La correction de la vision est précise et permet de retrouver une autonomie sans lunettes.